Spécialité du diplôme de Sciences Po Lyon

Affaires européennes : entreprises et institutions

Cette spécialité professionnelle répond à l’importance prise par les questions européennes, que ce soit dans le domaine du droit et des institutions, dans celui des politiques publiques ou pour les acteurs économiques. Le processus d’intégration européenne, et les transformations en matière économique, juridique et de politiques publiques qui en résultent, viennent en effet impacter un très large ensemble d’acteurs professionnels, dans les administrations comme dans les collectivités territoriales, les entreprises ou le secteur associatif. La constitution d’une expertise sur ces questions intéresse donc autant le secteur public que privé, orientant le choix d’une spécialité affaires européennes, ouverte sur les entreprises comme sur les institutions.


Objectifs

  • Maîtriser l’environnement juridique, institutionnel et politique, et les processus décisionnels communautaires ;
  • Comprendre et analyser les enjeux économiques et financiers liés au processus d’intégration européen ;
  • Acquérir une connaissance approfondie des politiques publiques impulsées par, ou liées à, l’Union européenne (mobilisables dans la conduite de travaux de recherche) ;
  • L'ensemble de ces connaissances a aussi vocation à être mobilisable dans la conduite de travaux de recherche. Un parcours "recherche" peut, par ailleurs, être aménagé dans le cadre de la spécialité.

Public concerné

  • étudiants de Sciences Po Lyon
  • étudiants d'un autre IEP (mutualisation)
  • étudiants en Formation Continue

Conditions d'accès

L'accès à la formation se fait dès la 4ème année en suivant le secteur "Affaires Internationales" ou "Affaires Publiques".

La formation est aussi ouverte directement en 5ème année :

  • aux étudiants d'autres Instituts d’Etudes Politiques dans le cadre de la mutualisation
  • à la formation continue

Débouchés

  • Administrateurs
    chargés de mission et d’études dans les institutions communautaires, européennes et internationales
  • Lobbyistes
    pour les entreprises, les collectivités territoriales et le secteur associatif
  • Administrateurs et consultants en « affaires européennes »,
    dans ou auprès des administrations centrales ou déconcentrées, des collectivités territoriales et des associations et ONG
  • Juristes et consultants
    en entreprises implantées dans les pays de l’UE ou désireuses de se positionner sur le marché européen
  • Poursuite en doctorat
    (sous condition de réalisation d’un mémoire de recherche et du suivi d’un séminaire recherche)