Spécialité du diplôme de Sciences Po Lyon

Coopération et Développement au Maghreb et au Moyen-Orient

La spécialité professionnelle "Coopération et Développement au Maghreb et au Moyen Orient" (CODEMMO) constitue l’une des spécialités offertes dans le cadre de la 5ème année du diplôme de Sciences Po Lyon. Cette formation s’inscrit logiquement dans la suite du DEMAC, choisi par un nombre croissant de nos étudiants en 1ère et 2ème année. Elle a pour but de proposer en 4ème et 5ème année une spécialisation progressive sur le thème des politiques de coopération et de développement au Maghreb et au Moyen-Orient.
 


Objectifs

  • Acquérir une spécialisation sur le Maghreb et le Moyen-Orient appuyée par une maîtrise des langues (arabe, mais également turc ou persan à terme) ;
  • Acquérir des compétences pour conduire des projets, des études ou des expertises dans les pays de l’aire culturelle concernée ;
  • Se former aux métiers de la coopération et du développement.

Public concerné

  • étudiants de Sciences Po Lyon
  • étudiants d'un autre IEP (mutualisation)
  • étudiants en Formation Continue

Conditions d'accès

Pré-requis

  • Niveau de langue arabe équivalent à 120 h d'enseignement minimum
  • Solides connaissances générales sur le monde arabe (Maghreb ou au Moyen-Orient) : histoire, économie, sociétés, institutions, géopolitique, etc.

Eventuellement, avoir suivi :

  •  une année de mobilité dans le monde arabe (Maghreb ou au Moyen-Orient)
  • le Diplôme d’établissement du Monde Arabe Contemporain (pour les étudiants entrés en 1ère ou 2ème année à Sciences Po Lyon)

L'accès à la formation se fait dès la 4ème année en suivant le secteur "Affaires Internationales".

La formation est aussi ouverte directement en 5ème année :

  • aux étudiants d'autres Instituts d’Etudes Politiques dans le cadre de la mutualisation
  • à la formation continue

 


Débouchés

  • Carrières au sein des structures tant publiques que privées : institutions internationales, représentations diplomatiques, collectivités locales et territoriales, entreprises industrielles ou commerciales, ONG et associations ;
  • Attachés ou chargés d’études auprès des organismes consulaires, des missions économiques reliées aux ambassades, de la Commission de l'Union Européenne ;
  • Conseillers techniques, délégués, administrateurs et chargés de mission au sein des collectivités locales et territoriales engagées dans des actions de développement et coopération (mairies, communautés urbaines, conseils régionaux, conseils généraux) ;
  • Chargés de mission pour la gestion des fonds européens (au sein des préfectures, des collectivités locales ou organismes associatifs) ;
  • Responsables et collaborateurs des associations locales de développement, ONG ou institutions internationales de développement ;
  • Responsables, collaborateurs, consultants et juristes des entreprises industrielles ou commerciales ;
  • Responsables et collaborateurs des divisions internationales des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI).