Actualités

Carte blanche à Jérôme Blanc

Lundi, Avril 10, 2017 - 14:31

Limonov (Emmanuel Carrère, Ed. P.O.L, 2011, réédité en Folio)

Comment mener une vie libre et non conformiste lorsqu’on naît dans l’URSS de Staline et qu’on est jeune adulte sous Brejnev ? Que signifie la liberté lorsqu’on est sans le sou à New York dans les années 1970, ou lorsqu’on vit à Moscou dans l’opposition à Poutine dans les années 2000 ? Chacun d’entre nous dispose de sa propre conception de la liberté mais seuls certains ont la force de lui fixer les limites qu’ils veulent. C’est ce que semble dire Emmanuel Carrère, dans cette biographie passionnante d’Edouard Limonov.

Limonov a toujours secoué les barrières invisibles qui entravaient son existence, à la manière d’un punk : violente et autodestructrice. Selon Carrère, il a aussi toujours pensé que tuer (plutôt que d’être tué) était à l’intérieur de ces limites, et que cet acte signait même la liberté suprême de celui qui tue. Chose faite, probablement, dans la Krajina des années de guerre, au début des années 1990. Selon Carrère, Limonov a aussi paradoxalement pris conscience de sa liberté irréductible lors de son emprisonnement à Engels, en Russie, au début des années 2000, dans un élan de mysticisme.

Carrère aime à mêler l’écriture du romancier, de l’essayiste et du biographe, dans un style cru où il reconstitue au présent mille moments de la vie de cet homme et où il s’expose lui-même, du fait que leurs vies se sont furtivement croisées à une époque où Limonov, à Paris, était de l’aventure chaotique de Jean-Edern Hallier pour l’Idiot international. Limonov n’est pas un client facile, pour un biographe, car il est insaisissable, et illisible avec un regard d’Europe occidentale. Carrère le rapproche d’ailleurs parfois d’un personnage dostoïevskien. Mais comment comprendre en effet cet homme qui, dans un parcours de vie et intellectuel heurté, en vient à créer le Parti national bolchévique tout en apparaissant aux côtés de Kasparov dans l’opposition démocratique au régime de Poutine ? La complexité déroutante de Limonov, c’est celle d’un destin russe, et par son livre, Carrère aide le lecteur, au fond, à mieux comprendre la Russie.

Cette rubrique des « Actualités de la bibliothèque » est ouverte à tous les membres de la communauté Sciences Po Lyon, personnels et étudiants, qui peuvent s’en saisir pour faire découvrir un livre, une revue, un article de revue, un film, un site internet, une exposition… Pour proposer votre carte blanche, contactez Fabienne Para.